Notre Observatoire (OM2R)

L'observatoire des menaces terroristes, des radicalismes, des risques criminels et cyndiniques Pourquoi la création de l'OM2R

L’individualisme, l’égoïsme, la cupidité́ qui génèrent la course frénétique vers le profit,  exposent l’humanité́ tout entière à l’angoisse des incertitudes et des peurs face aux rapports contre-nature que l’Homme entretient avec son environnement, accentuant les dangers et multipliant à l’infini les risques de catastrophe naturel.

C’est donc dire qu’aucun pays n’est à l’abri des menaces et des risques cindyniques qui s’étendent au monde entier, en particulier vers les pays africains qui sont incapables d’assurer leur propre sécurité́.

C’est pour toutes les raisons qui précèdent qu’il a paru opportun et indispensable de créer au sein du CEDS de Dakar, l’Observatoire des Menaces Terroristes, des Radicalismes, des Risques Criminels et Cindyniques (OM2R).

La création de cet Observatoire est, entre autres, une contribution du CEDS de Dakar pour accompagner, comme nous l’avons toujours fait, les efforts de l’État du Sénégal et de tous ses partenaires institutionnels, tant au plan bilatéral que multilatéral, dans leur politique de prévention des risques et des menaces de tout genre, notamment les épidémies, les endémies et les pandémies en particulier, celles d’origine animale,  qui sont de nature à impacter négativement notre sécurité́ collective.

OBJECTIF DE L’OBSERVATOIRE

Le principal objectif de l’Observatoire est d’impulser la réflexion et la recherche/action afin d’anticiper et d’anéantir toutes les formes de velléités attentatoires contre la sécurité́ de nos États aussi bien en ce qui concerne les personnes, les biens que les institutions.

Sa mission et ses ambitions sont internationales. Sa vocation c’est d’aider les différents Pouvoirs Publics à la prise des décisions anticipatrices et donc salvatrices qui libèrent les décideurs des habituations décisionnelles post-mortem pour les mettre à l’abri de la vindicte des populations.

MODALITES PRATIQUES DE MISE EN OEUVRE

Les modalités pratiques de mise en œuvre des actions de l’Observatoire seront déployées au travers des recherches/actions, des conférences, des séminaires et ateliers à l’intention des États et des décideurs, dans la perspective d’une sensibilisation sur les risques et les menaces. Le but étant d’alerter les États et les opinions publiques sur les risques criminels et cindyniques qui les entourent en les alertant de manière permanente quant aux nouvelles menaces.

QUI PEUT ETRE MEMBRE DE L’OBSERVATOIRE

Toutes les personnes physiques ou  morales dont l’expertise est en adéquation avec les missions et les objectifs poursuivis par l’Observatoire.

EN FR